Lions Indomptables : Christopher Wooh penche pour le Cameroun :: CAMEROON

0
58

Le défenseur central de Racing club de Lens, malgré l’approche de la France, a choisi d’évoluer pour son pays d’origine.

Le Cameroun, qualifié pour la prochaine Coupe du monde qui aura lieu Qatar du 21 novembre au 18 décembre 2022, est en train de ratisser large. Tous les fils du pays pouvant apporter un plus à l’équipe du Cameroun sont les bienvenus. Selon nos sources, Samuel Eto’o, le président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) s’est rendu en France la semaine dernière pour convaincre le jeune défenseur central âgé de 20 ans, qui fait l’objet de convoitise chez les U20 français. La participation du Cameroun à la prochaine Coupe du monde au Qatar a été un véritable appât pour Christopher Wooh. « C’est vrai que c’est un point qui va m’amener à pousser ma réflexion plus loin.

Il y a une Coupe du monde qui est là. A mon âge, ce serait beau de participer à cette compétition-là. Surtout un an et demi après mes débuts en pro», a-t-il déclaré à Goal. Le footballeur, bien qu’il a grandi en France et formé à Nancy, a le coeur qui bat toujours pour les Lions Indomptables. Il a d’ailleurs évoqué le match de barrage qualificatif pour la Coupe du monde entre l’Algérie et le Cameroun de Blida, le 29 mars 2022. « J‘ai regardé le match chez moi avec des amis. Lorsque l’Algérie a marqué j’étais au bord des larmes. Et quand Toko Ekambi a marqué, laisse tomber… j’ai crié comme un fou. Les voisins sont même venus sonner chez moi, parce que je faisais trop de bruit. C’était le feu à la maison », a-t-il rappelé dans une interview aux confrères français.

Après les trois attaquants Bryan Mbeumo de Brentford, Hugo Ekitike de Reims et Georges Kevin Nkoudou de Besiktas, dont on annonce leur accord pour rejoindre la sélection nationale, voici Christopher Wooh, défenseur central. Rigobert Song, le manager sélectionneur national aura du pain sur la planche pour opérer des choix, le moment venu. Etant donné que le fait d’avoir pris part à la qualification pour la Coupe du monde n’est pas une garantie d’une place pour la Coupe du Monde.

Source: camer.be